VOTE | 93 fans

#103 : La clef du temps

Première diffusion VO : 24 février 2007 sur ITV1
Première diffusion VF : 29 décembre 2007 sur M6

Réalisateur : Cilla Ware
Scénariste : Adrian Hodges 

Résumé:

Dans une piscine, un baigneur se fait avaler par un dinosaure devant les yeux de sa petite amie, quelques temps plus tard, ce qu'il reste de son corps est régurgité par l'animal. Nick Cutter et son équipe s'aperçoivent alors que les eaux de la région, des piscines aux rivières, en passant par les réservoirs d'eaux et les caves inondées sont infestées de prédateurs préhistoriques, comme le mosasaure ou l'hesperornis, qui sèment la mort et la terreur. Mais bien vite, le professeur Cutter est bien plus intéressé par le fait de retrouver son épouse. Pour la retrouver, il décide de braver les eaux glacées et mortelles, et se retrouve au Crétacé. Là-bas, il retrouve Helen et tente de la convaincre de revenir.

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails

Episode 3 : La clef du temps

 

A la piscine

Un jeune couple est à la piscine, l'homme qui saute du plongeoir se fait dévorer par une créature. Pendant ce temps Connor parle des anomalies à Lester. L'équipe de Nick Cutter apprend l'incident de la piscine. Connor rejoint Stephen à l'hôpital tout comme Abby, elle se rend vite compte que Stephen ne se souvient plus de ce qu'il lui a dit la veille! Toute l'équipe est à la piscine, Stephen vérifie la piscine mais la créature n'y est plus!

 

Au lac

Des personnes qui sont au lac voient quelque chose de bizarre dans l'eau! Nick dit à Lester que c'est l'homme qui a était mangé par la créature, il ajoute que maintenant ils savent que les anomalies bougent! Toutes l'équipe est au lac, Claudia dit à Nick qu'ils fouillent le lac mais qu'il n'y a pas d'anomalie. Connor dit à Nick et Stephen que le niveau d'eau diminue, donc l'anomalie est toujours là! Nick et Claudia parlent d'Hélène, Nick aperçoit de la vapeur et pense que l'anomalie est là bas. Nick part avec Stephen et trouve l'anomalie. Pendant ce temps Connor et Abby collectent des échantillons au bord de l'eau.

 

Au lac

La créature est toujours dans le lac, elle tourne autour d'Abby! Abby et Connor courent et sortent de l'eau mais la créature les attaque. Connor la fait fuir avec un bâton. La créature croise Nick et Stephen et repart dans l'anomalie. Abby remercie Connor pour lui avoir sauvé la vie. Nick dit à Lester qu'il n'y a pas d'hasard, l'anomalie peut réapparaître!

 

Dans une maison

Une femme amène son linge dans la cave, de l'eau commence à couler au sol. Elle s'apprête à aller mener ses enfants à l'école mais s'aperçoit de l'eau au sol et redescend à la cave qui est maintenant remplis d'eau!

 

Dans une cafétéria

Les deux amis de Connor arrivent et voient le Mosasaur sur le pc de Connor. Les deux amis se posent des questions sur Connor et décident de le surveiller. Nick voit des images sur un écran et se souvient de la journée ou il c'est fait empoisonné, il se rappelle avoir vu Hélène et en parle à Nick. Ce dernier n'est pas encore décidé à la revoir.

 

Dans la maison

La femme a appelé quelqu'un pour la fuite d'eau. L'homme se fait attaquer par un Hersperonis. Le corps d'un des nageurs du lac est retrouvé dans la cave. Le cadavre avait un mouchoir avec brodé H.C dessus autour du poignet. Stephen dit à Abby qu'il se souvient de ce qu'il c'est passé, il s'excuse et lui dit qu'il l'aime beaucoup. Tout le monde apprend qu'Hélène est en vie, Lester veut que l'équipe de Nick ramène Hélène par tout les moyens. Nick devra passer l'anomalie pour la ramener.

 

Dans la cave, de l'autre côté de l'anomalie

Nick est attaché à une corde, il passe l'anomalie! Une fois sur la plage il y rencontre Hélène, il lui demande pourquoi elle est partie et surtout pourquoi elle n'est jamais revenue. Hélène ne voulait pas que Nick emmène un tas de scientifique pour découvrir les mondes! Des nageurs se préparent à rejoindre Nick alors qu'il avait demandé à Lester d'y aller seul. Hélène aimerait que Nick reste avec elle, mais il refuse et lui demande de revenir avec lui.

 

De retour de l'anomalie

Nick repart sans Hélène qui ne veut pas le suivre, avant de traverser l'anomalie il fait la rencontre d'un Mosasaur! Il laisse son équipement de plongé. Stephen ramène Nick car il doit manquer d'oxygène! Alors que Nick est rentré, des plongeurs vont chercher Hélène. Nick reprend ses esprits et voit que Lester a arrêté Hélène!


Generique du début



       Un jeune homme se trouvait dans une piscine avec sa petite-amie, après les heures de fermeture. Le jeune homme était monté sur le plongeoir, et plongea dans l'eau, pour rejoindre son amie. Ils s'embrassèrent, puis la jeune femme sortit de l'eau pour aller se changer, tandis que son compagnon remontait pour plonger une dernière fois. Il plongea, mais n'eut pas le temps de toucher l'eau. Un monstre marin préhistorique le happa en plein saut. Le jeune homme hurla de douleur, alors que la créature refermait ses dents sur sa taille. Son amie, attirée par le cri, vint voir ce qui se passait.

(Femme) : Anthony ?

N'ayant pas de réponse, elle descendit sous la surface du bassin, où l'on pouvait voir l'intérieur de celui-ci par des hublots. Elle hurla, lorsqu'elle vit un monstre essayer de casser le hublot.


Ministère de l'Intérieur.



     Nick se trouvait dans une salle de conférence, avec Lester, Claudia et quelques autres personnes. Ils étaient en visioconférence avec Connor, qui se trouvait sur le site de l'anomalie apparue dans le métro. Celle-ci était toujours ouverte.

(Connor ) : Le champ magnétique reste constant à environ 5 tesla. A ce niveau, il n'y a aucun signe de détérioration. Je vais vous montrer.

Il laissa une bouteille en fer être aspirée par l'anomalie.

(Lester à Nick) : Qui est cet ahuri ?

(Nick) : Connor Temple. Il a l'air d'un imbécile, mais c'est un cerveau.

Connor laissa alors une bouteille traverser l'anomalie.

(Connor) : Dans le mille ! A chaque fois, j'en reviens pas.

(Lester) : Nous sommes peut-être à la veille d'Armageddon, mais au moins, cet étudiant agaçant est de notre côté. C'est rassurant…

(Connor) : Euh, vous êtes encore là ?

Lester coupa la visioconférence.

(Lester s'asseyant autour de la table) : La précédente anomalie s'est révélée provisoire. Mais, comme vous l'avez entendu, celle-ci n'a pas l'air de disparaître.

(Nick) : Les anomalies peuvent être intermittentes. Elles diminuent de temps en temps, mais ne disparaissent jamais totalement.

(Lester) : Est-ce par là que ces créatures seraient déjà passé ?

(Nick) : C'est possible, oui. Les civilisations anciennes parlaient de monstres et de dragons. Peut-être étaient-elles moins naïves que nous le supposons. Les anomalies sont des preuves concluantes que le passé existe, dans une quatrième dimension, aussi réelle et tangible que celles que nous connaissons déjà. Notre devoir est de les prédire, et de les contenir. Il nous faut établir…

(Lester le coupant) : Merci professeur. Nous nous en chargerons ici. (Nick lui jeta un regard désapprobateur) Le professeur s'exprime à titre personnel. Notre politique officielle doit être mise au point.

Un homme entra, et lui tendit un papier. Il le lu et sembla décontenancé.

(Lester) : Il semble que nous ayons un autre.

Nick et Claudia s'entreregardèrent.



Hôpital de Londres.


Connor se trouvait avec Stephen, qui rangeait ses affaires dans un sac.

(Connor) : Tu ne te souviens vraiment de rien ?

(Stephen) : Le noir total après mon entrée dans le tunnel. Mais, ça va allait mieux, sans doute. Encore que cela ne dure pas, enfin c'est ce qu'ils disent. Alors, bon ...

(Connor) : T'as dû avoir une sacrée trouille. C'est seulement quand t'as été mordu que je me suis dit qu'un de nous deux aurait pu mourir. Ça m'a bouleversé.

Stephen le regarda.

(Stephen se moquant) : T'as traversé l'enfer…

(Connor sans se rendre compte que Stephen se moquait de lui) : Ouais. Du coup, ça m'a fait réfléchir à ce qui compte vraiment. Tu vois, on ressent les priorités de la vie… A propos, je pourrais avoir ton baladeur ?

Stephen le regarda, et s'apprêtait à lui répondre vertement, mais il fut interrompu par l'arrivée d'Abby qui était vêtue d'une jupe qui lui arrivait aux genoux, et de bottes à talons. Tous les deux la regardèrent.

(Connor) : Eh t'as mis du sens-bon!

(Abby) : Je sais me déguisez en fille !

Stephen lui jeta un regard.

(Stephen) : Ça te va bien.

(Abby souriante) : Merci.

(Stephen) : C'était sympa d'être venu me voir, ce n'étias pas grave.

(Connor) : Te la pètes pas trop. Y'en a qui apprécient la fréquentation des infirmières…

Abby se retourna vers Stephen, qui se dirigeait vers la porte, son sac sur l'épaule.

(Abby) : Allez, viens, je te ramène chez toi.

(Stephen) : Non, ça ira, ma copine vient me chercher

Le sourire d'Abby disparut.

(Abby) : Ta copine ?

(Stephen) : Allison. Elle vient de faire deux ans de recherches sur les maladies infectieuses dans la Forêt Equatoriale.

(Connor) : Espérons qu'elle est pas du genre à ramener du travail à la maison.

(Abby) : Elle a dû te manquer.

(Stephen) : Il faut que j'y aille. Salut.

Il quitta la pièce. Abby se retrouva seule avec Connor. Connor essaya de détendre l'atmosphère :

(Connor) : Deux ans ! Et bah, combien de fois ils vont faire l'amour dans les jours qui viennent ?

Abby lui jeta un oreiller dans l'estomac.

(Abby) : Excuses-moi.

(Connor) : C'est rien…

(Abby tristement) : Tout ça pour avoir l'air d'une fille !

(Connor pour la rassurer) : Je te trouve géniale.


Piscine

 

     Cutter et Claudia se trouvaient avec les inspecteurs chargés de l'enquête sur la disparition du maître nageur.

(Inspecteur) : Il est évident qu'elle a tué son petit-ami. On ne sait pas ce qu'elle a fait du corps. Elle nous bafouille des histoires de monstres, et de serpents de mer…

(Nick) : Vous m'autorisez à lui parler ?

(Inspecteur) : De quoi ? De monstres ? Je mène une enquête sérieuse sur un meurtre…

(Nick) : C'est pas un meurtre. Anthony Burton a été tué par un prédateur marin préhistorique, qui est ensuite rentré chez lui, à des millions d'années d'ici dans le passé.

(Inspecteur à Claudia) : Mais d'où vous sortez, vous ?

(Claudia) : Désolée, merci beaucoup, inspecteur.

Elle rejoignit Nick.

(Claudia) : Cutter, attends !

(Nick) : La fille est innocente.

(Claudia) : Je sais.

(Nick) : On ne peut pas la laisser aller en prison, alors qu'elle n'a rien fait.

(Claudia) : Je vais m'en occuper. Je ferai ce que je pourrai.

Connor et Abby étaient assis au bord de l'eau, tandis que Stephen s'était mis en short de bain, et enfilait ses palmes pour voir si l'anomalie était toujours là.

(Connor) : Avec tout le chlore dans la piscine, ça m'étonne qu'une créature y soit venue. Pour un reptile, c'est comme… plonger dans une cuve d'acide.

(Stephen) : Il a sûrement senti le danger, et il est reparti avant que l'anomalie se ferme.

Sans dire un mot, visiblement en colère, Abby se leva, une fois ses échantillons prélevés, et s'éloigna d'eux.

(Connor) : Alors, ça va, Allison ?

(Stephen) : Décalage horaire…

(Connor) : Ah... C'est drôle, t'as toujours donné l'impression que t'étais avec personne.

(Stephen agacé) : C'est drôle, j'ignorais que je faisais une quelconque impression.

(Connor) : Tu serais surpris.

(Stephen) : Connor, je suis flatté, mais tu n'es vraiment pas mon type.

Puis il plongea dans l'eau.


Ministère de l'Intérieur

(Claudia) : La police a inculpé Diane Johnson.

(Lester) : Je sais.

(Claudia) : Nous devons intervenir !

(Lester) : Non, certainement pas.

(Claudia) :  Et pourquoi pas ?

(Lester) : Parce que je ne veux pas que cette histoire se répande dans le public. Tant qu'elle est en prison, les journaux ne peuvent pas la joindre.

(Claudia) : Alors, vous les laisser enfermer une jeune fille innocente et traumatisée ?

(Lester) : Evidemment, ce n'est pas souhaitable, mais ce serait bien pire de la relâcher et qu'elle déclenche le chaos. Je veillerai à ce qu'on abandonne les poursuites lorsque la crise actuelle sera sous contrôle.

(Claudia) : Mais, ça peut prendre des mois !

(Lester) : Vous préférez dire à la police qu'un monstre marin préhistorique maraude dans nos piscines, et dévore les maîtres nageurs ? Je sais que l'injustice est douloureuse, mais une bonne décision est souvent pénible. C'est toute la difficulté de gouverner…

Dans un  lac artificiel, au milieu des kayakistes, la créature se déplace. Une sorte de boule de chair et d'os remonte alors à la surface. Claudia,Nick et Lester se trouvaient dans le bureau de ce dernier.

(Claudia) : L'analyse ADN est formelle. C'est bien le garçon de la piscine. Ou ce qu'il en reste, du moins.

(Nick) : C'est un bolus. Une masse régurgitée de chair et d'os. La bête l'a avalé tout rond, et a vomi ce qu'elle n'a pas pu digérer.

(Claudia) : Quel genre de créature a pu faire ça ?

(Nick) : Non, ce qu'il faut se demander, c'est comment les restes d'un garçon attaqué dans un piscine ont pu atterrir à 30 kilomètres de là, dans un lac.

(Lester) : Il n'y a peut-être jamais eu d'anomalie. (Nick regarda Claudia, comme pour lui demander si Lester faisait exprès d'être idiot)  Peut-être que la fille a tué son petit-ami dans la piscine, et a jeté son corps dans le lac.

(Nick) : Oui, c'est possible. A condition que vous admettiez qu'elle l'a avalé tout rond, et qu'ensuite elle a fait 30 kilomètres d'autoroute pour régurgiter ses restes.

(Lester) : D'accord, alors expliquez-vous.

(Nick) : Nous savons que c'est la même bête dans la piscine, et dans le lac. Peut-être que l'anomalie a un point de départ qui est fixe dans le passé, mais pour une raison qu'on ignore, son point d'arrivée dans notre temps se déplace.Elles ne font pas que s'ouvrir, elles bougent.


Lac artificiel


Nick  fut emmenés en zodiaque, pour rejoindre les autres. Connor faisait des relevés du niveau de l'eau, tandis qu'Abby analysait des échantillons d'eau.

(Claudia) : Nous n'avons encore rien trouvé. Pas d'anomalie, pas de créature, rien du tout. On fouille le lac, mais si ça se trouve, l'anomalie s'est refermée.

Des plongeurs fouillent alors le lac.

(Nick) : Il me faut des cartes locales détaillées, et la liste de toutes les piscines, les rivières, les lacs, tout ce qui est à proximité. Est-ce que tu peux me trouver ça ?

(Claudia) : Est-ce que je peux te demander pourquoi ?

(Nick) : J'ai eu une idée.

(Claudia) : Tu sais ce qui me manque ? Les réunions de service ennuyeuses et tellement abrutissantes, que le suicide semblait passionnant comme avenir. Et j'étais assise là, à prier qu'il se passe quelque chose dans ma vie.

(Nick partant) : Sois prudente avec tes souhaits.

(Connor) : Professeur ! Professeur ! (Nick le rejoignit en courant) ça va sûrement vous intéresser. Le réservoir est hermétique, on est d'accord ?

(Nick) : Oui.

(Connor) : Donc, malgré la condensation et les averses, sa profondeur est constante ?

(Nick) : Oui.

(Connor) : Cette marque indiquait la profondeur de l'eau. Le niveau a baissé de 40 centimètres depuis. (Stephen arriva en courant) C'est plus un réservoir, mais un bassin de marée.  L'eau s'en échappe littéralement à flot.

(Nick) : Elle doit s'écouler à travers l'anomalie. (ils regardèrent tous le lac) Ce qui veut dire qu'il est toujours quelque part là-dessous.

On aperçoit la créature dans l'eau.

Claudia apporta du café à Nick, qui regardait fixement le lac.

(Claudia) : Tu penses encore à Helen ?

(Nick) : Comment tu le sais ?

(Claudia) : Je suis un fonctionnaire hautement qualifié. Nous sommes connus pour notre empathie émotionnelle.

(Nick) : Quoi que je fasse, elle est toujours là, elle ne s'efface jamais vraiment.

(Claudia) : Etrange. Parmi tous ces gens dans le monde sur qui fantasmer, Stephen a choisi Helen.

Nick regarda à nouveau le lac, cherchant une réponse plausible, quand il vit quelque chose qui retint son attention.

(Nick) : De la vapeur, tu la voies ? (Claudia regarda à son tour le lac) Le flux marin doit pénétrer, apportant de l'eau plus chaude depuis l'autre côté. La vapeur nous dit exactement où est l'anomalie.

Stephen ramena le zodiaque avec lequel il était allé faire des repérages. Cutter se dirigeaient vers les embarcations. Il avait enfilé des tenues de plongée. Claudia va a sa rencontre.

(Claudia) : Je suppose qu'il est inutile de te demander de ne pas plonger avec eux ?

(Nick) : Ne t'en fais pas pour moi.

(Claudia) : Oh, c'est pas ça. Je pense à la paperasse que j'aurai à faire si tu te noye.(Nick rie) Vous n'imaginez pas le nombre de formulaires… (à Nick) Et si tu as raison, et que la créature est encore là ?

(Nick) : On la trouvera.

Il rejoignit Stephen et le zodiaque les emmena au-dessus de l'anomalie.Sur la berge, Abby et Connor les regardèrent partir.

(Connor) : Mais pourquoi Stephen et Nick font des trucs rigolos, pendant que nous, on collecte des échantillons d'eau ?

(Abby) : La combinaison lui va mieux..

(Connor) : Ça se discute. Moi aussi, je peux faire des trucs physiques, tu sais. Je ne suis pas qu'une énorme intelligence.

Pendant ce temps, sur le site de l'anomalie, les plongeurs aidaient Stephen et Cutter à se préparer. Quand ils furent prêts, ils plongèrent, laissant les pilotes des deux zodiaques seuls, à bord de leurs embarcations.

(Connor) : Tu sais bien que Stephen ne se souvient jamais de rien.

(Abby) : Là n'est pas la question. Il savait ce qu'il faisait quand il m'a invitée. Il savait qu'il avait une copine.

(Connor) : Oui, mais il venait d'être empoisonné par un mille-pattes géant, alors excuses-moi, ça a pu affecter son jugement, juste un petit peu.

Abby soupira, sachant pertinemment qu'il avait raison.

(Connor) : Qu'est-ce que je disais ? Ah oui, oui. T'as raison, c'est un faux jeton infidèle, et tu devrais considérer ça comme une expérience et passer… Eh ouais un de perdu, dix de retrouvés.

Ils progressaient sous l'eau, un plongeur professionnel devant, et  Nick et Stephen qui le suivaient.

Connor et Abby étaient dans l'eau jusqu'à la taille, et récoltaient des échantillons d'eau. Des oiseaux qui décollaient de la surface du lac attirèrent l'attention de Connor.

(Connor crispé) : Abby, eh, c'est quoi, ça ?

La jeune femme regarda dans la même direction que lui, et vit que quelque chose se rapprochait d'eux, sous l'eau.

Nick et Stehen s'arrêtèrent quand ils virent le plongeur qui était devant eux traverser l'anomalie, qu'il n'avait pas vu.

La bête tourna autour d'Abby, qui la suivit du regard, sans bouger.

Voyant qu'il ne revenait pas, Nick fit signe à Stephen de remonter dans les zodiaques.

Connor et Abby restèrent le plus immobile possible, afin de ne pas faire bouger l'eau. Connor voulut faire un mouvement, pour sortir de l'eau.

(Abby) : Non, ne bouges pas, surtout.

Connor obéit. Nick quant à lui revint devant l'anomalie pour attendre que le plongeur revienne dans le présent.

Abby interrogea Connor du regard, pour savoir si la créature était toujours dans le coin, et Connor lui fit signe que non.

(Connor) : Sauves-toi !

Ils se dirigèrent vers la plage, le plus rapidement possible, freinés par l'eau.

(Connor) : Dépêches-toi, vite! Allez !

Ils arrivèrent enfin sur la berge.

(Connor) : Ça va ?

A ce moment-là, la créature bondit hors de l'eau, et les força à se coller à la grille qui bordait le lac. Elle manqua de les mordre plusieurs fois, tant elle était près de les avoir. Ils essayèrent de lui échapper, mais ils étaient cernés à droite par des kayak, à gauche par des barques, et derrière par la grille. Connor mit Abby à l'abri derrière une barque, se saisit d'un aviron, et frappa la créature avec. Il lui enfonça l'aviron dans le palais, la faisant reculer, et se débattant pour enlever le morceau de bois de son palais, retourna dans l'eau, abandonnant ses proies. Elle retourna à l'anomalie, et y trouva Nick, qui attendait que le plongeur revienne dans le présent. Trop préoccupée par sa douleur, elle ne s'intéressa pas à lui, et traversa l'anomalie qui se referma derrière elle.

Nick et Stephen étaient revenus sur la jetée, et avaient retrouvés Connor et Abby, qui lui racontèrent leur rencontre avec le monstre.

(Connor) : C'était un genre de Mosasaure. Environ 6 ou 7 mètres, du Crétacé, à vue de nez.

(Nick) : Couvert d'écailles et de cette taille là, il pouvait pas être adulte.

(Connor) : Non.

(Nick) : Il valait mieux pour vous.

Cutter regarda Claudia qui les avait rejoint.

(Claudia en parlant des militaires) : Ils sont tous bouleversés par la disparition du plongeur. Dis-moi exactement ce qui s'est passé.

(Nick) : Il nageait tout droit devant moi. Il aurait dû pouvoir faire demi-tour.

(Claudia) : Qu'est-ce qui l'en a empêché ? Es-tu absolument sûr que l'anomalie s'est refermée ?

(Nick) : Elle s'est refermée dès que le Mosasaure est sorti. La température de l'eau était déjà redevenue normale.

(Claudia) : Alors, on l'a perdu.

(Nick) : Ouais.

Abby s'approcha de Connor.

(Abby) : Tu m'as sauvé la vie.

(Connor) : Euh... ben ouais.

Elle l'enlaça, au grand ravissement du jeune homme. Il la serra fort contre lui.

(Abby) :  C'est bon, tu peux me lâcher.

(Connor gêné) : Oui, pardon.

(Abby) : Merci


Ministère de l'intérieur.

Nick et son équipe se trouvaient dans une salle de conférence avec Claudia et Lester.

(Nick) : Les anomalies sont l'équivalent temporel d'un séisme assez puissant pour déchirer l'enveloppe entre les dimensions. D'après moi, la ligne de faille s'est rompue à la piscine, et elle a ensuite couru jusqu'au réservoir. Une autre anomalie pourrait très bien se frayer un passage vers notre temps n'importe (en suivant du doigt une ligne tracée sur une carte que lui avait fournie Claudia) où le long de cette ligne.

(Lester ) : Tremblements de terre, ligne de faille temporelle… Nous nous donnons trop de mal. C'est purement du hasard, c'est tout. Il n'y a aucun lien entre tout ça. Essayez de voir le bon côté, Cutter. L'anomalie a disparue, la crise est terminée, je dirai qu'on s'en sort assez bien.

(Claudia) : A part qu'on abandonne définitivement un homme dans le passé.

(Nick insitant) : Il pourrait y avoir une autre brèche sur la ligne de faille à n'importe quel moment. Vous devriez poster des troupes autour de toutes les étendues d'eau importantes entre le réservoir et la côte.

(Lester) : La presse se jetterai sur nous en quelques secondes. Comment le leur expliquer ? Enfin, reconnaissez que ce sont des hypothèses.

(Nick) : Des hypothèses, oui, mais j'ai raison.

(Lester) : Vous êtes pire que les obsédés du changement climatique. Une journée un peu fraîche en juillet, et c'est une nouvelle période glaciaire…

(Nick) : Vous faites une énorme erreur. Si jamais l'anomalie resurgit, je vous garantie à tous que ce sera le long de cette ligne.

 

Une maison dans Londres

 

Une famille est prêt à partir, mais la mère laissa les enfant jouer encore un peu avant d'aller à l'école. Les enfants vont alors dans le jardin s'amuser. La mère en profita pour descendre le linge dans la machine à laver, situé dans la cave. De l'eau se propage dans la salle mais la jeune femme ne s'en rend pas compte. Elle remonte chercher les enfant mais elle remarue alors des trace d'eau par terre. Elle descend à la cave et la trouve innondée. On aperçoit furtivement une créature.

 

 

 

Connor était assis à une table, et cherchait des renseignements sur la nouvelle créature qui avait émergée de l'anomalie. Tom arriva derrière lui, et lu par-dessus son épaule.

(Tom) : Le Mosasaure, c'est ça ? Un prédateur marin du Crétacé. Tout ce qui mesurait entre deux et vingt mètres de long et pesait deux tonnes s'est éteint il y a 65 millions d'années (Connor referma son ordinateur en soupirant) J'étais en train de lire. Qu'est-ce que c'est ? Un nouveau projet ?

Connor se leva, prit son manteau.

(Connor) : Non, non, non, c'est que ça m'intéresse. (il regarda sa montre, cherchant une excuse pour partir) Il est déjà cette heure là ? Faut que j'y aille.

(Tom) : Pourquoi courir ? Il y a  la nuit du DVD. « Terre, champ de bataille » avec les commentaires du réalisateur, et c'est ton tour d'acheter les pizzas.

(Connor) : Ouais… ( en leur tendant quelques billets) Vous savez quoi, vous allez mettre ça sur mon compte. Je dois aller quelque part.

Ses amis le regardèrent partir, surpris que Connor se désintéresse soudain de leurs soirées DVD rituelles. Tom s'assit à la place de Connor.

(Tom) : Bon sang, mais qu'est-ce qui lui arrive ?

(Duncan) : Je sais pas, peut-être qu'il nous en veut toujours pour notre petite farce.

(Tom) : Oh, tu parles… Ce faux dinosaure était un pur chef d'œuvre.

(Duncan souriant) : Ouais. Peut-être qu'il a une copine… (Tom rit et  Duncan secoua la tête) Non.

(Tom) : Non, moi je crois que ça doit être un truc assez radical, tu vois. Il est pas vu au festival du film fantastique hier. Il a dit que ça l'intéressait plus.

(Duncan) : Ça alors, c'est bizarre !

(Tom) : Et cette soudaine obsession des dinosaures ?

(Duncan) : Il est peut-être sur quelque chose, des fouilles quelque part, un beau fossile, je sais pas, un truc qu'il veut garder pour lui…

(Tom) : Ça, ce serait très égoïste… Nan, moi, je crois qu'il faut surveiller ce garçon de très près.

 

Ministère de l'Intérieur

 

    Stephen passa devant un écran où il put voir des photos de l'anomalie du métro. Ces images provoquèrent des flashs, et il se rappela avoir vu Helen quand le mille-pattes l'avait mordu. Il regarda Cutter, qui discutaient avec Claudia, puis sortit de la pièce. Cutter le trouva appuyé à une balustrade, assez agité.

(Nick lui tapant l'épaule) : Tu viens, on y va.

Mais, Stephen ne bougea pas. 

(Stephen) : Je me suis souvenu de quelque chose.

(Nick) : Tu veux dire, d'Helen ?

(Stephen) : Pourquoi tu n'as rien dit à personne ? T'es allé la chercher ?

(Nick) : Ecoute si Helen avait voulu me parler, elle l'aurait fait. Pourquoi continuer à se moquer de moi ?

(Stephen) : Quoi tu veux dire que c'est pas la première fois ! Depuis quand tu sais qu'elle est vivante ?

(Nick) : Depuis peu de temps. Pendant toutes ces années, elle m'a fait croire qu'elle était morte. Elle m'a fait vivre ça. Est ce que tu t'en rend compte ?

(Stephen) : Arrêtes, tu veux ? Il peut y avoir des tas qui l'ont poussées à faire ça. Ce qui compte, c'est que maintenant, elle veut te voir.

(Nick) : Elle t'a laissé mourir tout seul…

(Stephen) : Elle a pu croire que les secours allaient arriver !

(Nick) : Ou ça lui était égal… Tu crois que je veux pas savoir ce qui s'est passé ? Je n'ai pensé à rien d'autre, pendant des années. Et si… si la vérité était pire que l'ignorance ? Tu vas le dire aux autres ?

(Stephen) : Non, c'est pas mon genre. Mais, si c'était ma femme, je traverserai un million d'anomalies pour elle.

(Nick) : Justement, elle ne l'est pas.

(Stephen) : Mais, elle comptait pour moi, aussi.

(Nick) : Ça, je sais. Alors, on y va ?

Stephen le suivit.

 

Dans la maison précédente :

 

La femme a appelé un reparateur pour sa machine à laver.

 

(Femme) :  Vous pouvez l'arrêter ?

(Reparateur) : Euh...on va voir.

Il descendit les marches et traversa la salle.

(Reparateur) : Vos branchements sont bon mais cella doit être sur la conduite d'eau.

Il entendit du bruit et observa la piece avec sa lampe de torche mais ne vit rien.

(Reparateur amusé) : En tout cas, votre chien aime bien nager !

(Femme) : On a pas de chien !

Il observa encore la piece puis remarque un créature sur la commode juste à coté de lui. Il saute sur lui. Le reparateur reussi à atteindre l'escalier.

(Femme) : Est ce que sa va ?

Il ne put répondre car il fut attirer dans l'eau par derrière.

 

Ministère de l'interieur:


Claudia et Lester discutaient d'un incident qui venait de se produire.

 

 

 

 

 

Site de la nouvelle anomalie

 

Un corps traversa l'anomalie tandis que des voitures noires du gouvernement se garèrent devant la maison.

(Radio) : A toutes les unités, un deuxième corps a été trouvé dans la cave.Je répète, un deuxième corps a été trouvé dans la cave.

Les militaires en civil descendirent de voiture, en prenant bien garde que personne ne voit leurs armes, et entrèrent dans la maison. Ryan arriva près du corps du plongeur disparu dans le réservoir,alors qu'on refermait le body-bag.

(Ryan) : Attendez.

Il prit le mouchoir, qui était autour du poignet du mort, et lut les initiales « HC » brodées dessus.

(Ryan) : Allez-y

 

Ministère de l'Intérieur



(Lester) : Je veux qu'on tienne la presse aussi loin que possible. S'il le faut, on invente un histoire de crocodile échappé, et sinon, on nie en bloc.

Le téléphone de Claudia sonna. Elle le retint, alors qu'il s'éloignait, et décrocha.

(Claudia) : Claudia, j'écoute… D'accord… Merci... Au revoir. (elle raccrocha) Ils ont trouvé un cadavre dans la cave. Le plongeur des Forces Spéciales.

(Lester soupirant) : Super.


Site de la nouvelle anomalie.



Claudia gara sa voiture, et en descendit. Ryan vint à sa rencontre.


(Ryan) : C'est notre plongeur, celui qu'on a perdu dans le reservoir . Il a dû mourir d'un choc. (il sortit une pochette plastique contenant le mouchoir récupéré sur le cadavre) On a trouvé ça autour de son poignet, et on ne sait pas comment c'est arrivé là.

Claudia regarda le mouchoir, et vit les initiales « HC ». Elle entra dans la maison, et alla dans la cave, retrouver Nick et Stephen.

(Nick) : Qu'est-ce qui t'amène ? (elle lui jeta un regard étrange) Qu'est-ce qu'il y a ?

Elle lui montra le mouchoir, sans dire un mot. Nick  reçut un choc en le reconnaissant.
Claudia et Nick étaient remontés dans la maison pour pouvoir discuter à l'abri des oreilles indiscrètes. Claudia était énervée après Nick, et attendait que celui-ci s'explique. Conscient qu'il n'avait pas été honnête avec elle, il commença.

(Nick) : La vieille tante un peu folle d'Helen nous offrait toujours ces mouchoirs. Le même cadeau à tous les Noëls et pour nos anniversaires. Nous avions l'habitude d'en rire. (Claudia attendit, toujours en colère) C'est un message. Ça veut dire qu'Helen m'attend de l'autre côté de l'anomalie.

(Claudia) : Comme elle t'attendait dans le métro…

(Nick) : Oui.

(Claudia) : Pourquoi tu me l'as pas dit ? Tu m'as menti. T'as menti à tout le monde.

(Nick) : Essaie de considérer ça de mon point de vu, tu veux ? Je viens de découvrir que ma femme, qui était morte, est en vie.

(Claudia) : Elle peut savoir des choses. Des choses qui pourraient nous aider ! Tu n'avais pas le droit de décider de ce que nous pouvions savoir ou pas !

(Nick) : Mais, c'est ma femme.

(Claudia) : Peut-être que de ce fait, tu crois avoir certains privilèges particuliers, mais ça nous concerne tous. Si tu ne t'en rends pas compte, c'est que tu n'as plus rien à faire ici.

Elle jeta le plastique contenant le mouchoir par terre, et sortit de la pièce.

Le matériel dont ils allaient avoir besoin pour explorer l'anomalie étant arrivé, Stephen et Abby étaient en train de le décharger et de le mettre sur des chariots, pour l'emmener à l'intérieur de la maison. Stephen posa le sac qu'il avait dans la main, et s'arrêta pour regarder Abby , un léger sourire aux lèvres. La jeune femme le regarda.

(Abby) : Quoi ?

(Stephen) : La mémoire m'est revenue. En partie, du moins, et assez pour savoir pourquoi tu m'en veux.

(Abby voulant éviter la conversation) :

(Stephen) : Tu veux pas qu'on en parle ?

Abby s'arrêta, consciente qu'elle n'y couperait pas.

(Abby) : Ecoutes, j'en ai fait un peu trop, mais c'est déjà oublié.

(Stephen) : Je me souviens, et tu oublies…  Ecoutes, j'ai cru que je ne te reverrai jamais, et je ne voulais pas mourir sans que tu saches que… je t'aime beaucoup.

(Abby) : Tu aurais dû penser à ta petite-amie.

(Stephen) : Oui, mais la vérité, c'est qu'elle est moi, on est plus aussi proches qu'avant.

(Abby en prenant une bouteille d'oxygène) : Ecoutes . Elle est revenue, maintenant, et vous allez pouvoir refaire connaissance.

(Stephen) : Je te prie de bien vouloir m'excuser.

(Abby) : Ce n'est pas la peine d'en faire toute une histoire… J'ai un peu craqué pour toi, mais maintenant, c'est fini.


La voiture de Lester arriva, escortée par deux motards. Elle s'arrêta dans l'allée menant à la maison. Lester descendit, et Ryan vint l'accueillir.

(Ryan) : La zone est sécurisée, monsieur.

Lester avait fait venir Nick et son équipe pour une réunion improvisée.

(Lester) : La révélation que Helen Cutter est toujours en vie change tout.

(Connor surpris) : Elle est vivante ? Euh… comment j'ai raté ça ?

(Claudia) : C'est une longue histoire.

(Connor) : Alors, pendant 8 ans, elle a vécu dans le passé ? Ben ça alors, va faloir lui expliquer que le prince Charles s'est remarié.

(Claudia) : On se tait, Connor.

(Lester) : Elle a 8 ans d'avance sur nous, dans la compréhension des anomalies. Son savoir nous serait très précieux, nous devons le partager.

(Stephen) : Ce qui serait bien si elle était là. Mais, elle n'y est pas.

(Lester) : C'est pourquoi nous allons la retrouver. Nous savons qu'elle veut prendre contact. Nous devons la ramener ici, par la force, s'il le faut.

(Nick) : Eh, c'est de ma femme dont vous parlez.

(Lester) : C'est pourquoi je veux que vous passiez par l'anomalie pour la ramener.

Nick le regarda, se demandant où était le piège. Il eut la réponse à cette question quand Lester poursuivit.

(Lester) : Vous aurez une escorte militaire, bien sûr.

(Nick) :Pour quoi faire ? La tuer si elle veut pas revenir ?

(Lester) : Pour vous protéger… tous les deux. Dans le cas contraire, vous coupez immédiatement tout lien avec la recherche sur les anomalies, et nous allons la chercher nous-même.

(Nick) : D'accord. Mais à une condition. J'irai la chercher tout seul, et sûrement pas par la force. Je ferai de mon mieux, mais si elle refuse de venir, il faudra s'en contenter.

(Claudia) : Comment vous faire confiance ?

(Lester) : Oh, je suis sûr que le professeur Cutter ne nous lâchera pas encore… Vous arriverez à vous souvenir de quel côté vous êtes.

Lester quitta la pièce.Stephen était dans la cave avec Nick. Celui-ci était en tenue de plongée, et déjà dans l'eau.

(Stephen) : Bon, t'as 1h d'oxygène, et 1600 mètre de corde. Repères-toi à la boussole, quand tu seras arrivé. Et surtout, restes attaché. Au bout de 2h, on te ramènera. La pression de l'eau dans l'anomalie va être très forte, et donc plus tu nageras vite, plus tu useras de l'oxygène.  (il lui montra un fusil à harpon) Et ça, c'est efficace à une distance de 10 mètres. Si tu dois t'en servir contre un prédateur, attends de voirla couleur de ses yeux.
Nick plongea, et traversa l'anomalie.

 

De l'autre côté de l'anomalie.



Nick arriva sur la plage, se débarrassa de son équipement, et se mit en quête de sa femme.

(Nick) : Helen !

Des volatiles feulaient sur son passage. Il était sur leur territoire, et ils n'aimaient pas ça. Il finit par trouver sa femme, en train de se baignée, nue dans un lac. Il la regarda.

(Helen tout en nageant) : Bonjour, Nick ! Je vois que tu as eu mon message.
Elle finit par sortir de l'eau, et se rhabilla. Nick lui tourna le dos, afin de préserver son intimité.

(Helen) : Tu as maigri. Tu ne te nourris pas bien.

(Nick) : Tu m'as fait croire que tu étais morte.

(Helen) : La personne que tu connaissais est morte. Mon ancienne vie s'est achevée il y a 8 ans. Retourne toi si tui veux, je suis décente. (Nick de retourna et la regarda) Ce n'est pas très facile, je suis d'accord.

(Nick) : Est-ce qu'on pourrait éviter le bla-bla ? Pourquoi t'es pas revenue ?

(Helen) : Qu'est-ce qui te perturbe tant que ça, Nick ? Que je sois restée ici, ou que je ne t'ai pas dit ce que je faisais ?

(Nick) : Je ne suis pas perturbé, mais je ne sais plus qui tu es.

(Helen) : Tu veux savoir pourquoi je ne suis pas revenue ? Parce que je savais que ta conscience t'autoriserait à laisser n'importe qui entrer et piétiner cet endroit, alors que moi, je n'étais pas prête à le partager. (elle regarda les créatures qui les entouraient) Hesperonis. Effrayant de près, mais très malhabile, et pas malin du tout. Quel est le problème, Nick ? Tu veux des excuses, c'est ça que tu veux ?

(Nick) : Huit années de ma vie me ferait plaisir.

(Helen) : S'il te plait… Il y a sans arrêt des gens qui souffrent et qui se consolent.Piurquoi toi tu serais différent ?

(Nick) : Dis-moi pourquoi t'es revenue, alors. (elle sourit) Laisse-moi deviner, tu veux quelque chose ?



Site de l'anomalie.

Stephen et Abby sont à l'étage.
(Stephen) :  Abby. Ça fait combien de temps ?

(Abby) : 91 minutes et 41 secondes.

Il allait redescendre, mais Connor, penché sur un plan, le retint :

(Connor) : Les égouts, Stephen. En principe, une créature doit pouvoir circuler dans les canalisations et atteindre la rivière, et de là, aller n'importe où elle veut.

(Stephen) : Et alors ?

(Connor) : Ben, la bonne nouvelle, c'est que les canalisations ne peuvent contenir qu'un petit Mosasaure.

(Abby) : Petit comment ?

(Connor) : Pas assez petit.

Au même moment un groupe de militaire en tenue de plongée entrait dans la maison, en suivant Claudia.

(Stephen) : Qu'est-ce qui se passe ?

La jeune femme referma la porte en verre, sans répondre.



De l'autre côté de l'anomalie.



Helen prit un thermos de café, et en servit un à Nick étonné de voir qu'elle avait un tel objet, et qui plus est neuf.

(Nick) : Tu es déjà revenue ? (elle lui jeta un regard qui signifiait qu'il le savait très bien) Est-ce que tu m'as vu pleurer ? Est-ce que tu es venue à l'enterrement ?

(Helen) : Non, c'était bien ?

(Nick) : Ça allait.

(Helen) : Je répondrai à toutes tes questions, Nick. Tout ce que tu as à faire, c'est venir avec moi. Il y a plus d'anomalies que tu ne peux imaginer, et je sais comment les trouver.

(Nick) : Je t'ai posé une question. Pourquoi vouloir de moi maintenant, après si longtemps ?

(Helen) : Je suis humaine. J'ai besoin de compagnie. Je veux partager ce… cet incroyable cadeau. Mais rien qu'avec toi. Nick, j'ai vu de telles merveilles, des choses que tu ne croirais pas.

Il se détourna d'elle.

(Nick) : Tu me demandes d'abandonner ma vie. De quitter tout ce que je connais. Y'a des gens qui meurent de l'autre côté, et tu voudrais que je l'enfuies avec toi ?

(Helen) : Les animaux et les espèces aussi meurent. (il eut un rire désabusé) Tu sais que j'ai raison. Un jour, l'humanité disparaîtra, tout comme les dinosaures, et la nature s'en fiche. Quelque chose d'autre prendra notre place. Laisse tout le reste derrière toi. Viens avec moi.

(Nick) : J'ai un travail à faire, tu peux m'aider, si tu veux.

(Helen) : Tu ne veux plus de moi ?

(Nick) : Je te demande de revenir avec moi.

(Helen) : Je t'offre la clé du temps… La clé du temps, Nick. Et tu tournes le dos ? Tu prétend être un scientifique…

(Nick) : Je prétend être un être humain.

Il repartit vers la plage où il avait laissé son matériel. Il se rééquipa, et s'enfonça dans l'eau. Il était tout près de l'anomalie, quand un Mosasaure décida de s'en prendre à lui, et le cogna plusieurs fois. Nick tira au harpon sur lui, puis nagea le plus vite qu'il put vers l'anomalie. Un coup d'œil derrière lui, lui apprit que le Mosasaure le poursuivait. La créature trancha son tuyau d'arrivée d'air. Nick préféra se débarrasser de sa bouteille, et la laissa tomber au fond de l'eau. Le Mosasaure revint à la charge, mais avant qu'il ait pu l'atteindre, un autre Mosasaure, plus grand, la happa. Nick, à court d'oxygène, se laissa sombrer.


Site de l'anomalie.

Abby parle par radio à Stephen.

(Abby) : Le temps est écoulé, ça fait 2h. Il va manquer d'oxygène.

En entendant cela, Stephen prit la décision de tirer sur la corde pour le ramener, aidé par  Ryan. Ils tirèrent aussi vite qu'ils le purent, pour éviter que Nick reste trop longtemps sous l'eau sans oxygène. Quand il retraversa l'anomalie, Ryan remarqua quelque chose.

(Ryan) : Il a perdu sa bouteille.

(Claudia) : Vite aidez le !

Stephen sauta à l'eau, et remonta Cutter, aidé par Ryan. Claudia se chargea de lui faire du bouche-à-bouche, le cœur serré à l'idée qu'il était peut-être mort. Nick finit par tousser, et cracher l'eau qu'il avait avalée, et ouvrit les yeux. Ryan avait appelé un médecin par radio. Quand ils le remontèrent, il fut mit sur un brancard.

(Claudia) : Helen était avec toi ? 

(Nick) : Oui.

(Claudia) : Alors elle était là-bas.  (à Ryan) Vous savez quoi faire ?

Pendant ce temps  Nick était emmené dans une ambulance à l'extérieur.

(Ryan) : Allons-y.

Stephen, Connor et Abby les regardèrent passer, complètement effarés de voir la tournure que prenaient les événements.

(Stephen) : Qui est-ce ?

(Claudia) : Désolée, c'est pas de mon ressort.

(Stephen) : Quoi ?

Dans l'ambulance, Nick reprenait connaissance. Abby et Connor étaient à ses côtés.

(Nick) : J'ai été inconscient combien de temps ?

Abby et Connor s'entreregardèrent, et Abby répondit, en baissant les yeux.

(Abby) :

(Nick) : Il faut que je parle à Claudia.

(Abby) : Il y a quelque chose qu'il faut que je vous dise.

Cutter se leva, et descendit de l'ambulance. Aussitôt, il fut encerclé par des militaires qui le menacèrent de leurs armes, en lui criant de ne pas bouger. Nick s'immobilisa, ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Quelques instants après, Lester sortit de la maison, suivi par les plongeurs de Ryan, qui entouraient Helen et la conduisirent de force jusqu'à une voiture. Helen avisa Nick, et le fusilla du regard, persuadée qu'il lui avait tendu un piège. Il jeta un regard effaré vers Claudia, qui montait dans une voiture avec Lester, un air désolé et impuissant sur le visage.


Générique de fin

THE SWIMMING POOL TAKE 1:

ANTHONY BARTON, a male lifeguard dives into the pool; he and DIANE JOHNSON, his girlfriend and co-worker, are using the pool after hours. The Diane gets out of the pool and goes to get changed. She dries her hair as Anthony goes to dive into the pool again. A MOSASAUR swims below him and leaps up as he dives in. Anthony screams as he is swallowed whole. Diane hears and goes to investigate.

Diane: Anthony?

She walks back toward the changing rooms, past a window that looks under the surface of the pool; the mosasaur rams the window, making her scream.

HOME OFFICE TAKE 1:

NICK CUTTER, CLAUDIA BROWN and JAMES LESTER are in a conference room with several other officials, watching and listening to CONNOR TEMPLE reporting on the status of the ANOMALY from the last episode via some sort of video link.

Connor: The magnetic field is remaining consistent at five tesla. At this point there is no sign of deterioration. Let me demonstrate. Huh?

On-screen, Connor holds up a metal flask.

Lester: Who’s that idiot?

Nick: Connor Temple. He looks like a half-wit, but he has a very good brain.

Connor lets go of the flask, and it flies into the anomaly.

Connor: Woah! Bulls-eye! That kills me every time.

Lester: We may stand on the brink of Armageddon, but at least we have an irritating student on our side. How reassuring.

Connor: Is this thing still on?

The video link is switched off.

Lester: The previous anomaly proved to be temporary. As you’ve just heard, this one shows no sign of weakening.

Nick: The anomalies may be intermittent, and they fade from time to time, but they never completely disappear.

Lester: Well, if that were true, creatures would have come through before.

Nick: Maybe they have. Ancient civilisations have spoken of monsters and dragons. Perhaps they weren’t as naïve as we assumed. The anomalies are conclusive proof that the past exists in a fourth dimension as real and solid as those we already know. Our job is to predict and contain them. We need to establish what…

Lester: Thank you, Professor. We’ll take his from here. The Professor is speaking in an independent capacity. Official policy is yet to be finalised.

A man walks in and hands Lester a note.

Lester: It appears we may have another one.

THE HOSPITAL:

STEPHEN HART is packing up the things he had with him in the hospital due to the events of last weeks episode. Connor is with him.

Connor: You really can’t remember a thing?

Stephen: Not a thing after I went into the tunnels. Probably for the best though, right? Still, they say it’s only short term, so, you know…

Connor: It’s all been pretty scary, hasn’t it? You know, it’s not until you got bitten that I though that one of us might actually die from doing this. Really upset me.

Stephen: You must have gone through hell.

Connor: Yep.

They both grin.

Connor: It did make me think about what’s important though, you know. Sorts out your priorities a bit. If you get killed, can I have your iPod?

ABBY MAITLAND walks in before Stephen can reply. She is wearing a skirt. The guys do a double take.

Connor: Is that perfume?

Abby: I can do the girl thing, you know.

Connor: Ooh.

Stephen: You look really good.

Abby: Thanks.

Stephen: It’s good of you both to come. Shouldn’t have bothered.

Connor: Don’t flatter yourself. Some of us just like hanging out with nurses.

Abby: Come on, I’ll give you a life home.

Stephen: Oh, there’s no need. My girlfriend’s picking me up.

Connor: Girlfriend?

Stephen: Allison. She’s been in the rainforest for two years researching infectious diseases.

Connor: Let’s hope she’s not one of those girls who brings her work home with her.

Abby: Hmm, you must have missed her.

Stephen: Yeah. I’d better go.

Connor: Bye.

Connor waves as Stephen leaves.

Connor: Two years. How much sex are they going to have over the next few days?

Abby throws a pillow at Connor.

Abby: Sorry.

Connor: It’s alright.

Abby: Well, so much for the girl thing.

Connor: I think you look great.

THE SWIMMING POOL TAKE 2:

Nick and Claudia are talking to a Police Inspector as the walk along the side of the pool.

Inspector: Pretty obvious she killed her boyfriend, but we don’t know what she did with the body. Just keeps babbling on about monsters and sea serpents.

Nick: Would you let me talk to her?

Inspector: What about? Monsters? I’m conducting a serious murder investigation here…

Nick: There was no murder. Anthony Barton was killed by an ancient marine predator, which then returned to its home, millions of years in the past.

The Inspector turns to Claudia as Nick walks away.

Inspector: Who are you people?

Claudia: I’m sorry. Thanks for you’re time Inspector. Cutter, wait.

Nick: The girl’s innocent.

Claudia: I know.

Nick: We can’t let her go to jail for something she didn’t do.

Claudia: Leave that with me, I’ll do what I can for her.

THE SWIMMING POOL TAKE 3:

Connor and Abby are sitting at the edge of the pool, Connor has taken off his shoes and socks and is dipping his feet in the water. Stephen, who is wet and is wearing the bottom part of a wet suit, joins them. He sits down and puts on flippers.

Connor: With all this chlorine in the pool, I’m surprised the creature came through. To a reptile it would have been like swimming in a bucket of acid.

Stephen: Yeah. It probably sensed the danger and got out fast before the anomaly closed.

Abby gets up and walks away carrying a sample case. Stephen has his flippers on now, and he cleans the lenses of his goggles before putting them on.

Connor: So, how’s Allison.

Stephen: Jet-lagged.

Connor: You see, it’s funny, because you always give the impression like you were single.

Stephen: That’s funny, I didn’t think I was giving any impression whatsoever.

Connor: You’d be surprised.

Stephen: Connor, I’m flattered, but you’re really not my type.

Stephen dives into the pool.

HOME OFFICE TAKE 2:

Claudia and Lester are walking through the building.

Claudia: The police have charged Diane Johnson.

Lester: I know.

Claudia: We have to intervene.

Lester: We’re not going to do that.

Claudia: Why not?

Lester: Because I won’t allow this story to become public property. At least in prison the newspapers can’t get hold of her.

Claudia: So you’re just going to let them lock up an innocent and traumatised girl?

Lester: Of course it’s undesirable, but it would be far worse to release her to cause panic and disorder. I’ll see that the charges are dropped when the immediate crisis is under control.

Claudia: That could take months.

Lester: And would you rather tell the police that an ancient sea monster is cruising our swimming pools consuming lifeguards? I know the injustice stings, but the correct decision is often painful. That’s the burden of government.

RESERVOIR TAKE 1:

The small harbour has a pier and a few boats moored up. Lots of people are around, walking along the waterfront, sailing, canoeing, visiting a café etc.

The mosasaur swims through the murky waters of the reservoir.

A large lump of meat floats to the surface in front of a set of canoeists. A woman screams and people start to run around.

HOME OFFICE TAKE 3:

Lester is sitting at his desk. Claudia and Nick are standing in front of him. Claudia has a set of photos. She gives them to Lester.

Claudia: Well, the DNA is conclusive. It’s the boy from the swimming pool. Or what’s left of him.

Nick: It’s a bolus. A regurgitated mass of flesh and bone. The beast swallowed him whole and then vomited up what it couldn’t digest.

Lester: And what kind of creature could have done this to him?

Nick: What you should be asking yourself, is how the remains of a boy who was attacked in a swimming pool, end up 20 miles away in a reservoir.

Lester: Maybe there never was an anomaly. Maybe the girl murdered her boyfriend in the swimming pool and dumped his body in the reservoir.

Nick: It’s very likely, provided you also believe she swallowed him whole and then drove 20 miles down the motorway to regurgitate his remains.

Lester: All right, then you explain it.

Nick: We know it was the same beast in the pool and the reservoir. Perhaps the anomaly has a fixed point of origin in the past, yet somehow it remains fluid in our time. They don’t just open, they move.

RESERVOIR TAKE 2:

Nick and some soldiers arrive at the pier. Claudia and CAPTAIN RYAN and his men are already there, along with Connor (who is marking water levels) and Abby and Stephen (who are testing water samples).

Nick: How are you?

Ryan: All right.

Claudia: We haven’t found anything yet. No creature, no anomaly, no nothing. We’re still searching the reservoir, but with any luck the anomaly’s closed again.

Nick: I need detailed local maps, lists of swimming pools, rivers, lakes, anything nearby. Can you get those for me?

Claudia: Should I be asking why?

Nick: It’s just an idea.

Claudia: Do you know what I miss? Those soul-crushingly dull civil service meetings, which made suicide look like an exciting career option. I used to sit there praying something would happen in my life

Nick: Careful what you wish for.

Connor: Professor! Professor!

Nick rushes around to the other side of the pier to where Connor is poking a stick into the water. The stick has a piece of red tape around it part way up. The water doesn’t reach it.

Connor: You’re really going to want to see this. The reservoir’s land locked, right?

Nick: Yes.

Connor: So, allowing for condensation and rainfall, the depth should be pretty consistent.

Nick: Yes.

Connor: Well, I made this mark at water level earlier

Connor shows Nick the tape, then puts the stick back in the water.

Connor: The water level’s fallen 40 centimetres since then.

Stephen runs up to them.

Connor: This isn’t a reservoir any more, it’s a tidal lake. The water’s literally pouring out of it.

Nick: It must be flowing out through the anomaly.

The three men turn and stare out across the reservoir.

Nick: Which means it’s still down there somewhere.

The mosasaur is still swimming around down there.

Nick is standing staring over the water. Claudia joins him and hands him a hot beverage.

Claudia: Here you are.

Nick: Thanks very much.

Claudia: Thinking about Helen?

Nick: How did you know that?

Claudia: Highly trained civil servant. We’re famous for our emotional empathy.

Nick: Whatever I’m doing, she’s always there. She never really goes away.

Claudia: Strange. Of all the people in the world to hallucinate, Stephen chose Helen.

Nick just stares across the water.

Nick: Steam. Don’t you see? The tide must be coming in, bringing in warmer water from the other side. The steam is telling us exactly where the anomaly is.

RESERVOIR TAKE 3:

Soldiers are running around making preparations. Nick and Stephen are in wet suits along with a couple of other guys; they get into inflatable boats to go out further into the reservoir.

Claudia: I suppose there’s no point in asking you not to go down with them.

Nick: You don’t have to worry about me.

Claudia: I’m not. I’m just thinking about all the paperwork I’ll have to do if you drown. No idea how many forms I’ll have to fill in. What if you’re right and the creature’s still down there?

Nick: We’ll find it. All right?

Nick and Stephen leave in the boat as Claudia and Ryan watch from the pier.

Connor and Abby watch Nick and Stephen leave, and then walk along a small beach by the pier. Abby is carrying a sample case.

Connor: Why does Stephen get all the fun stuff to do whilst we get stuck collecting water samples?

Abby: He looks better in a wetsuit.

Connor: That’s debateable. I could do the action stuff too as well, you know. I’m not just a massive intellect.

Nick and Stephen don scuba tanks and masks and dive into the water along with a couple of soldiers.

Connor: He doesn’t remember a thing, you know, Stephen.

Abby: That’s not the point. He knew what he was doing when he asked me out. He knew he had a girlfriend.

Connor: Yeah, and he’d also just been poisoned by a giant centipede. That might have affected his judgement just a little bit.

Nick and Stephen are under water, doing various checks. Nick gives the ‘OK’ sign.

Connor: What am I saying? You know, you’re right. He’s a two-timing weasel, and maybe you should put that down to experience and move on. You know, there’s plenty more fish in the sea.

There is also a mosasaur, which is still swimming around down in the reservoir. Nick and Stephen are also down there.

Connor and Abby are waist deep in the reservoir, collecting samples of the water. They are a little way away from each other, when something spooks a pair of swans nearby and they take off. Connor watches them suspiciously. He sees something else.

Connor: Abby? Um, what’s that?

The mosasaur surfaces nearby and swims towards them.

Nick and Stephen are still underwater. Suddenly, the soldier who was swimming in front of them disappears through the anomaly. They stop and stare.

The mosasaur starts to circle Abby, before going back under again.

The mosasaur is deep underwater. Nick and Stephen are at a similar depth, they swim to the surface and get back into the boat.

Connor and Abby are in the same positions. Connor shifts slightly.

Abby: Don’t move!

A shot of the mosasaur.

Stephen and Nick are back underwater recording the anomaly.

The mosasaur cannot be seen near Connor and Abby.

Connor: Go!

They both move as quickly as they can through the waist deep water.

The mosasaur moves quicker.

Connor: Quickly Abby!

They reach the edge of the water and scramble up a small bank before turning back to the water.

Connor: Jump! You okay?

The mosasaur leaps out of the water and tries to reach them, but it can’t climb up the bank. Connor and Abby move from side to side, trying to keep out of its reach, staying pressed against the fence. Connor pushes Abby out of the way.

Connor: Move now! No back!

He darts forwards and grabs an oar from one of the canoes left on the bank. He lunges forwards, trying to hit the mosasaur with it.

Abby: Connor, be careful!

Connor hits the mosasaur over the nose a couple of times before the oar breaks and somehow gets lodged in the roof of the mosasaur’s mouth. The creature shakes the oar loose and turns away, diving back into the water.

The mosasaur swims towards Nick, the only diver with the anomaly, shaking it’s head and roaring. It leaves a slight trail of blood behind. It swims past Nick, ignoring him completely, and enters the anomaly. The anomaly closes soon after.

RESERVOIR TAKE 4:

Connor is talking to Nick about what happened.

Connor: Some kind of mosasaur, maybe six or seven metres. Cretaceous, at a guess.

Abby is being checked out by Ryan’s medic, she is wrapped in a blanket.

Nick: Scary. And at that size, it couldn’t have been fully-grown.

Medic (to Abby): Take deep breaths.

Connor: Yeah.

Nick: Which is just as well for you.

Nick pats Connor on the back and rubs his shoulder as Claudia approaches. They turn to face a group of Ryan’s men who are standing a short distance away with Ryan and Stephen.

Claudia: They’re all really upset about losing the diver. Tell me exactly what happened.

Claudia and Nick walk towards the group, leaving Abby and Connor behind.

Nick: He swam through right in front of me. He should have been able to make it back through.

Claudia: Something must have stopped him. Are you absolutely certain the anomaly’s closed?

Nick: Straight after the mosasaur went back through. The water temperature’s already returned to normal.

Claudia: Then we’ve lost him.

Nick: Yeah.

Abby approaches Connor and grabs his hand.

Abby: You saved my life.

Connor: I did, didn’t I?

They hug.

Abby: Okay.

Connor: What?

Abby: You can let go now.

Connor: Oh, yeah, I’m sorry. I just…

Abby: Thanks.

HOME OFFICE TAKE 4:

Lester, Claudia, Nick and Stephen are in a meeting room, there are a load of maps on the table.

Nick: The anomalies are times equivalent of an earthquake. Strong enough to rip apart the boundaries between dimensions. My guess is that the fault line ruptured at the swimming pool, then ran to the reservoir. It could crash its way through into our time again anywhere along this line.

Lester: Earthquakes? Temporal fault lines? Are we trying a little too hard people? It’s random chance, that’s all. There’s no connection with any of it. Try to look on the bright side, Cutter. The anomaly’s gone, the crisis is over and I’d say we got off pretty lightly.

Claudia: Except that a good man in now permanently marooned in the past.

Nick: There could be another breach along the fault line at any given moment. You should be stationing troops at every significant body of water between the reservoir and the coast.

Lester: The press would be crawling all over us in seconds. How on Earth would we explain it? I mean, you admit that it’s all conjecture?

Nick: Yes, of course it is, but I’m right.

Lester: You people, you’re worse than the climate change mob. One cold day in July and suddenly it’s the new Ice Age.

Nick: You’re making a mistake. If and when the anomaly breaks through again, I guarantee you it will be somewhere along this line.

FAMILY HOME TAKE 1:

Two children are running outside to play; their mother is following them.

Woman: Okay, guys. Ten minutes before school.

She takes a basket of dirty washing down into a cellar picking up dirty clothes along the way. She loads the washing into a washing machine and switches it on. Water is covering the floor from the other side of the room, she doesn’t notice. The woman goes back up stairs and picks up her kids’ school bags. She turns and notices the wet footprints she has left. She goes back into the cellar and finds the floor covered in water. She runs back upstairs as a plug socket sparks.

We see a glimpse of a HESPERONIS.

CENTRAL METROPOLITAN UNIVERSITY:

Connor is in the cafeteria, working on his laptop. His friends TOM and DUNCAN approach him. Duncan sits opposite him whilst Tom remains standing.

Tom: Mosasaur, eh? Cretaceous era marine predator. Anything from 2 to 20 meters in length and two tonnes in weight. Extinct 65 million years ago.

Connor closes his laptop and gathers his stuff together.

Tom: I was reading that. What’s this? New project?

Connor: No. No. No, no, no, just interested. Oh, is that the time? I’m going to have to go.

Tom: Whoa, what’s the rush? It’s DVD night. ‘Battlefield Earth’, director’s commentaries. Your turn to get the pizza.

Connor: Right. You know what? You can have it on me. I’ve really got to be somewhere.

Connor hands Duncan some money and then leaves. Tom sits in the seat he just vacated.

Tom: What’s got into him?

Duncan: Maybe he’s still angry over our practical joke.

Tom: Come on. That fake dinosaur was a masterpiece.

Duncan: Yeah. Perhaps he’s got a girlfriend.

They both laugh.

Duncan: Nah.

Tom: Well, it must be pretty radical. He missed my Gerry Anderson marathon last weekend as well. Said he wasn’t interested.

Duncan: How weird is that?

Tom: Why the sudden obsession with dinosaurs?

Duncan: Maybe he’s onto something. A dig somewhere, a good fossil, something he wants to keep to himself.

Tom: Which would be selfish. You know, I think we need to keep a closer eye on that boy.

HOME OFFICE TAKE 5:

Stephen is walking through the building. He sees a screen with a bunch of pictures of the room where he was attacked in episode 2. He has a couple of flashbacks.

Stephen (thoughts): Helen.

He ends up leaning on a stair rail. Nick comes down the stairs and pats Stephen on the back as he passes, he is carrying a rolled up map.

Nick: Come on, let’s go.

Nick stops when Stephen doesn’t start to move.

Stephen: I’ve been remembering things.

Nick: You mean Helen?

Stephen: Why didn’t you tell anyone? Did you go looking for her?

Nick: Look, if she wanted to talk to me then she could have. Why keep playing games with me?

Stephen: You mean this isn’t the first time? How long have you known she was alive?

Nick: Look, not long. But all these years, she let me think she was dead. She let me go through that. What does that tell you?

Stephen: Come on, there could be all kinds of reasons why she stayed away. The point is she wants to see you now.

Nick: She left you to die on your own.

Stephen: Maybe she thought help was coming.

Nick: Maybe she didn’t care. You think I don’t want to know what happened? I’ve thought of nothing else for eight years. But what if…What if the truth is worse than not knowing? Are you going to tell the others?

Stephen: No, it’s not my call. But if she was my wife, I’d go through a million anomalies for her.

Nick: Yeah, but she isn’t, is she?

Stephen: But she was important to me too.

Nick: I know that.

Nick turns to leave.

Nick: Are you coming?

FAMILY HOME TAKE 2:

The woman is showing a plumber down the stairs into the cellar.

Plumber: Uh, I thought you said you got a leak in the washing machine, love. Not an indoor pool.

Woman: Can you stop it?

Plumber: We’ll see.

The plumber wades into the water; it’s up to his waist. The woman stays on the stairs. He checks behind the washing machine.

Plumber: Well your connections are fine. It must be a mains leak.

There’s a splashing sound behind him and he turns around, shining his torch into a dark area of the cellar.

Plumber: Well, your dog’s enjoying a swim anyway.

Woman: We haven’t got a dog.

She goes back up the stairs and the plumber takes a look around. A hesperonis is perched on a counter top. It lunges at the plumber as he goes past. The plumber stumbles backwards and falls over; he flounders in the water as the creature keeps attacking.

Plumber: Help me!

The hesperonis dives into the water and starts biting at the plumber.

Plumber: Help me!

He manages to get his feet under him and stumbles to the stairs as the woman comes down.

Woman: Are you all right?

He starts to go up the stairs but is dragged back under. The woman screams.

>HOME OFFICE TAKE 6:

Claudia and Lester are discussing what happened at the house.

Claudia: We haven’t clarified the exact picture yet, but it looks like a plumber was attacked in some woman’s cellar.

Lester: I’m surprised, have you seen how much these people charge?

Claudia: She claims that the damage was done by some kind of large reptile.

Lester: And I suppose you’re going to tell me this town lies directly on Cutter’s mythical fault line? I’m really beginning to dislike that man.

FAMILY HOME TAKE 3:

A body floats to the surface of the pool in the cellar. It is the diver they lost at the reservoir.

A bunch of black jeeps pull up outside the house, Ryan and his men are inside. Ryan is in his civvies, as are his men.

Man on radio: All units, a second body has been found in the basement. I repeat, a second body has been found in the basement.

Ryan on radio: Zero to team Bravo. Move into position and set up…

Ryan and two others enter the house. The divers body is being zipped into a body bag. There is a handkerchief tied around his wrist with the initials H.C. on it.

Ryan: Hold on.

Ryan takes the handkerchief and makes a call.

HOME OFFICE TAKE 7:

Lester and Claudia are in a meeting room.

Lester: I want the press kept as far away from this as possible. If we have to, we go with an escaped crocodile story, but apart from that, we deny everything.

Lester starts to leave, when Claudia’s phone rings.

Claudia: Sir. Claudia speaking. Right. Thank you. Bye-bye. They found a body in the basement. Special forces diver.

Lester: Great.

FAMILY HOME TAKE 4:

Claudia arrives in a jeep. Ryan moves to greet her.

Ryan: It’s our diver. The man we lost in the reservoir. Looks like he died of shock. They found this tied around his wrist. We don’t know how the hell it got there.

Ryan shows Claudia the handkerchief. She notices the initials.

Nick and Stephen are in the cellar watching some soldiers poke around. Claudia joins them on the stairs.

Nick: What kept you?

She gives him a look.

Nick: What is it?

She shows him the handkerchief.

Nick and Claudia are upstairs by the door leading to the garden. Nick is leaning on a windowsill and Claudia is standing in front of him.

Nick: Helen’s mad old aunt used to give us those handkerchiefs, um… Same present every single birthday and Christmas, and we used to make jokes about them. That’s a message. It means Helen’s waiting for me on the other side of the anomaly.

Claudia: Just like she was in the Underground.

Nick: Yeah.

Claudia: Why didn’t you tell me? You lied to me, to all of us.

Nick: Try and see it from my perspective. I had just found out that my dead wife was still alive.

Claudia: She might know things. Things that could help us. You have no right to decide what we should know and when we should know it.

Nick: She’s my wife.

Claudia: Maybe in your mind that gives you some kind of special privilege, but this affects all of us. If you can’t see that, then you just can’t be here anymore.

Claudia throws the handkerchief to the floor and walks away.

Outside, Abby has arrived and is helping Stephen unload gear from the back of a jeep. He is watching her and she noticed.

Abby: What?

Stephen: My memory’s back. Some of it anyhow. Enough to know why you’re angry at me.

Abby: Well, we’ve got a job to do Stephen.

Stephen: Can we at least talk about it?

Abby: Look, I over-reacted. I’ve already forgotten about it.

Stephen: I remember and you forget. Typical. Look, I thought I was never going to see you again and I didn’t want to die without you knowing that I liked you, you know.

Abby: You should have been thinking about your girlfriend.

Stephen: Yeah, well, the truth is, she and I, well, we don’t know each other that well anymore.

Abby: Well, now she’s back, you’ll have a change to get reacquainted.

Stephen: Abby, I’m sorry.

Abby: Look, there’s no need to make a big thing out of it. I fancied you for a bit and now I don’t. That’s all.

Lester arrives in a posh car, with a police escort. Ryan greets him as he exits the car.

Ryan: Area secure sir.

Lester goes into the house.

FAMILY HOME TAKE 5:

Lester, Ryan and Claudia are standing in front of Nick, Stephen, Connor and Abby. Lester is not happy.

Lester: The revelation that Helen Cutter’s still alive changes everything.

Connor: She’s still alive? Um, how did I miss that?

Claudia: Long story.

Connor: So, eight years, she’s been living in the past. My God. How are we going to explain Celebrity Love Island to her?

Claudia: Shut up Connor.

Lester: She’s eight years ahead of us in terms of understanding the anomalies. Her knowledge could be priceless and we have to share it.

Stephen: Which is fine if she was here, but she isn’t.

Lester: Which is why we’re going to go and find her. We know she wants to make contact. She must be brought back here, by force if necessary.

Nick: This is my wife you’re talking about.

Lester: Which is why I want you to go through the anomaly and bring her back. You will of course have a military escort.

Nick: To do what? Shoot her if she won’t come back?

Lester: To protect you, both of you. The alternative is you sever all ties with the anomaly project with immediate effect, and we’ll go and find her ourselves.

Nick: Okay, on one condition. I go on my own. There’s no question of force. I’ll do my best, but if she doesn’t want to come back, then that’s it.

Claudia: How can we trust you?

Lester: Oh, I’m sure Professor Cutter won’t let us down again. You will try and remember what side you’re on, won’t you?

Nick is all geared up for the dive and is making the final preparations. Stephen is with him, crouching on a wooden platform in the cellar.

Stephen: Okay, so you’ve got about an hour of air, and a mile of rope. Take a compass reference as soon as you get there, and just stay attached. After two hours, we’ll reel you back in. The water pressure in the anomaly is going to be intense, okay? So the harder you swim, the more air you’re going to use.

Stephen holds up a harpoon gun.

Stephen: Now this has an effective range of about ten metres. If you have to use it against a predator, wait until you see the whites of its teeth.

Lester and Claudia are having a discussion/argument outside the house.

Stephen, Claudia, Ryan and another soldier are on the platform, watching as Nick dives. Stephen starts playing out the rope. Nick swims through the anomaly and emerges on the other side. Lots of hesperonis’ are swimming around him, but none attack him.

THE PAST TAKE 1:

Nick surfaces and goes to the shore. He leaves his scuba gear (and the rope it’s attached to) on the beach, along with the harpoon gun. He take a look around, some flying creatures are above the other side of the lake.

Nick: Helen!

Nick sets off along the beach and climbs a rock formation. Hesperonis are perched on the rocks and hiss at him, but don’t attack. He gets half way up the cliff, when he hears a splash. He looks to his left and sees HELEN CUTTER swimming, naked, in a small pool below.

Helen: Hello Nick, I see you got my message.

Helen is getting dressed; Nick has his back to her whilst she does so.

Helen: You’ve lost weight. You haven’t been eating properly.

Nick: You let me think you were dead.

Helen: I am dead as the person you knew. My old life ended eight years ago. You know, you can turn around, I’m decent. There’s no easy way to do this, is there?

Nick: Well, maybe we should just skip the small talk. Why didn’t you come back?

Helen: What are you really upset about Nick? That I stayed away, or that I didn’t tell you what I was doing?

Nick: I’m not upset Helen. I just don’t know who you are anymore.

Helen: you want to know why I didn’t come back? Because I knew your conscience would make you throw all this out there for everyone to trample over and I wasn’t ready to share it then. Hey!

A hesperonis gets too close and Helen throws a rock at it.

Helen: Hesperonis. Scary up close, but cumbersome and very stupid. What do you want Nick? An apology? What’s the point?

Nick: Eight years of my life back would be nice.

Helen: Look, come on. People grieve and then they heal. It happens all the time. Why should you be any different?

Nick: Well, why come back at all then? Let me guess, you want something.

FAMILY HOME TAKE 6:

Stephen leaves the cellar and joins Connor and Abby on the ground floor. Abby has a stopwatch and Connor is looking at some maps.

Stephen: Abby, how long has he been?

Abby: 91 minutes, 41 seconds.

Connor: The drains. Stephen? In theory, a creature could make its way along the sewage system all the way to the river, and once it’s there, it could go anywhere.

Stephen: And?

Connor: Well, good news is the size of the drains rules out anything bigger than a small mosasaur.

Abby: Well, how small.

Connor: Not small enough.

Claudia enters the rooms with a bunch of guys who are pulling on wetsuits.

Stephen: What’s going on?

Claudia closes the door on them.

THE PAST TAKE 2:

Helen hands Nick the lid of a thermos flask and fills it for him.

Nick: You’ve come back before? Did you watch me grieve? Did you come to the funeral?

Helen: No. Was it good?

Nick: It was okay.

Helen: I’ll answer all your questions, Nick. All you have to do is come with me. There are more anomalies than you can possibly imagine. I know how to find them.

Nick: I asked you a question. Why do you want me now? After so long?

Helen: I’m human. I want company. I want to share this incredible gift, but only with you. Nick, I have seen such wonders. Things you wouldn’t believe.

Nick: You’re asking me to abandon my life. Leave behind everything I know. You know, people are dying back home, and you want me to just run away with you?

Helen: Animals die, Nick. Species die. You know I’m right. One day, humanity will disappear, just like the dinosaurs, and nature doesn’t care, something else will just take our place. Nick, just leave all the other stuff behind. Come with me.

Nick: I’ve got a job to do, you could help me if you like.

Helen: You’re rejecting me?

Nick: I’m asking you to come back with me.

Helen: I offer you the key to time. The key to time, Nick. And you turn your back on it? Call yourself a scientist?

Nick: I call myself a human being.

Nick walks away and Helen watches him go.

Nick dives back into the lake, and Helen watches him go. Nick has almost reached the anomaly when a mosasaur approaches. Nick watches as it swims above him. He turns back around and starts as he sees another mosasaur, smaller than the first, heading towards him. Nick swims away, but the mosasaur head butts him. The mosasaur circles around and Nick fires the harpoon at it. The weapon grazes the creature, making it mad. Nick continues to swim towards the anomaly, but the mosasaur comes up behind him and manages to slice through Nick’s air hose. He slides the scuba gear off, leaving just the rope tied around him. The shadow of the larger mosasaur appears behind the smaller one. Just as the small mosasaur is about to attack Nick again, the large one attacks it front the side, killing it and swimming away with it.

FAMILY HOME TAKE 6:

Abby and Connor are on the ground floor. Connor is still looking at maps and Abby is pacing. She sighs.

Abby: His times up.

Stephen, Ryan and another solider are in the cellar. Abby’s voice comes over the radio.

Abby on radio: Stephen, that’s two hours. He’ll be running out of air.

They start pulling Nick through the water. Claudia has joined them.

Stephen: Come on, come on. He’s lost his tank.

Claudia: Quick, get him out.

Nick is unconscious, Stephen and Ryan jump into the water to drag him out.

Stephen: Cutter!

Ryan: Get his head up.

Stephen: He’s not breathing.

Stephen and Ryan lift Nick onto the platform with Claudia’s help. Claudia starts to give Nick CPR.

Ryan: Medic! Get some air inside him.

Nick starts coughing up water, and sort of wakes up a little. Stephen and Ryan support him on either side and take him up the stairs. A stretcher is brought to the top of the stairs and Nick is put on it.

Claudia: Was Helen with you?

Nick: Yes.

Claudia: So she was there. [To Ryan] You know what to do.

Ryan: Let’s go.

Ryan goes back downstairs, followed by a bunch of guys in wetsuits and scuba gear.

Stephen: Who’s this?

Claudia: Sorry, it’s out of my hands.

Stephen: What?

Claudia leaves the house, leaving Stephen standing by himself in the hallway.

FAMILY HOME TAKE 7:

Nick is sitting in an ambulance outside the house, Abby is inside with him and Connor is standing by the door. Both of them look worried and Connor keeps glancing back to the house. He watches one of the soldiers at the front of the house get a message on his radio.

Nick: How long have I been out for?

Abby: Not long.

Nick: I have to talk to Claudia.

Abby: There’s something you should know.

Nick steps out of the ambulance, and three soldiers rush forwards, point their guns at him.

Soldier: Stand still. Don’t move!

Nick: What’s going on?

Soldier: Stay still.

Lester comes out of the house, followed by Ryan, and two of his men. Between them, they are holding Helen. Stephen is following them. Helen shoots an accusing glare at Nick. Nick looks shocked. Connor and Abby look slightly nervous about the guns being pointed at them, and a soldier is holding Stephen back at the house. The soldiers put Helen in a car. Lester also gets in a car with Claudia. They drive away with their police escort.

Kikavu ?

Au total, 28 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Phoebe0102 
03.07.2019 vers 22h

Fenrrir 
18.10.2017 vers 09h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

agalia 
25.07.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier Anne with an E est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier | Rendez visite à Anne !

Activité récente
Actualités
Douglas Henshall | Ghost Story, le lendemain de Noël

Douglas Henshall | Ghost Story, le lendemain de Noël
Susan Hills Ghost Story sera diffusé sur Channel 5 le 26 décembre à 21h. Dans ce long métrage...

BBC One accorde deux saisons supplémentaires à Shetland

BBC One accorde deux saisons supplémentaires à Shetland
Satisfait de la performance de la série Shetland très populaire au Royaume Uni, BBC One vient de lui...

Shetland | La 5ème saison arrive bientôt sur BBC One

Shetland | La 5ème saison arrive bientôt sur BBC One
La 5ème saison de Shetland sera diffusée sur BBC One à partir de mardi 12 février à 21h. La série...

Nouveau sondage : duo, duel, dilemme ?

Nouveau sondage : duo, duel, dilemme ?
Notre sondage précédent vous proposait plusieurs séries sur le voyage dans le temps. 75% ont une...

Primeval a changé de design :  une anomalie ?

Primeval a changé de design : une anomalie ?
Eh non, ce n'est une anomalie mais un petit coup de frais que j'ai donné au design du quartier pour...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

ophjus, Hier à 14:24

Les forums et sondages des quartiers Reign et The Bold Type vous attendent

ptitebones, Hier à 14:44

Hello, dernier jour pour élire la meilleure relation, pour les Manifest Awards !

Locksley, Hier à 19:26

Fin du suspense : on sait (enfin !) quand arrivera la partie 4 de La Casa de Papel. Rdv sur le quartier... Bonne soirée !

Xanaphia, Hier à 19:38

Venez découvrir la bande annonce du film Black Widow sur le quartier Marvel

cinto, Hier à 19:49

N'hésitez plus à passer: nouveaux calendriers, sondages et pdm chez The Tudors et Ma sorcière Bien Aimée....Venez, votez et merci...

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site